Des bornes connectées
GRT Gaz


Le salon SIdO à Lyon

Mardi 7 avril, lors du salon SIdO de Lyon, dédié à l’Internet des Objets, GRTgaz et la start-up Eridanis ont dévoilé leur borne connectée. La borne connectée a pour finalité de permettre la surveillance de la détérioration du balisage du réseau de transport de gaz. Cette invention a fait l’objet d’un dépôt de brevet.

Ce projet commun est né de l’intuition selon laquelle les infrastructures de transport de gaz de GRTgaz, réparties sur 85% du territoire français, ont un potentiel de valorisation à être connectée. La borne connectée permettra de compléter le mix de surveillance actuel (pédestre, véhicule, avion et hélicoptère) par un dispositif innovant et une technologie de rupture : les objets connectés. En effet, des milliers de bornes jaunes indiquent la présence des 32 000 km de canalisations enterrées de GRTgaz. Cette signalisation est nécessaire pour éviter l’endommagement du réseau par des tiers. Soucieux de la sécurité des personnes qui travaillent, habitent et exploitent des terrains à proximité de ses ouvrages, GRTgaz met tout en œuvre pour assurer l’intégrité de son réseau.

Présentation de le borne connectée à la ministre Axelle Lemaire

La borne connectée présentée au salon SIdO est une borne équipée d’un prototype de boitier (ce qui la rend communicante). L’expertise d’Eridanis et de GRTgaz a permis de développer le mode d’exploitation qui permet de recevoir, de traiter puis de transférer l’information émise par ce boitier aux exploitants de GRTgaz, présents sur le terrain. Le prototype de borne connectée s’appuie notamment sur la technologie Sigfox. Le concept s’appuie sur des capteurs (accéléromètre, capteur de verticalité, GPS, sonde température) et un émetteur disposés sur nos ouvrages, un réseau de communication et une plateforme de supervision.

en termes de coût et de consommation énergétique.

Prototype développé par Eridanis

Anticipant un vrai potentiel de valorisation pour ses activités, GRTgaz a lancé une expérimentation grandeur nature afin de tester le fonctionnement du système dans son ensemble. Une centaine de bornes, situées en différents points du territoire, sont actuellement équipées du prototype de boitier développé par Eridanis. Un suivi sera effectué sur une année complète pour tester la fiabilité des matériels, des protocoles de communication et de la valeur apportée par ce dispositif aux exploitants. Ces essais permettront de conclure sur le potentiel technico-économique de la borne connectée et, plus largement, sur la pertinence de rendre d’autres installations « communicantes » pour améliorer ou optimiser les activités de GRTgaz.

Depuis sa création en 2009, l’enjeu de Sigfox est de déployer un réseau mondial pour l’Internet des Objets qui soit le plus simple et le plus optimisé

Borne connectée GRT Gaz